A. Le vignoble de Cahors actuel

Le vignoble lotois compte aujourd'hui environ 4000ha de vignes destinées à la production de vins AOP Cahors, production majoritaire du vignoble, une centaine d'hectares de vignes destinées à la production de vins AOP Coteaux du Quercy (AOP depuis le 29/10/2011) dont l'aire de production s'étend également sur le département voisin du Tarn-et-Garonne (environ 350ha sur les 2 départements) et 600ha de vignes destinées à la production de différents vins avec Indication Géographie Protégée (IGP).

Les vins de Cahors AOP comptent aujourd’hui un peu plus de 4000 ha de vignes pour une aire géographique délimitée de 21700 ha répartie sur 45 communes. Sur les 10 dernières années, la moyenne des volumes revendiqués en AOP Cahors est de 187000hl. L'AOP compte environ 350 familles dont 2/3 de chais particuliers et 1/3 de vignerons coopérateurs, adhérents à l'unique cave coopérative de l'appellation : Les Côtes d'Olt, basée à Parnac www.cavedecahors.com  Aujourd'hui intégrée au Groupe VINOVALIE www.vinovalie.fr , la cave produit en moyenne 20% de la production totale AOP Cahors et près de la moitié de la production totale de vins IGP Côtes du Lot rouges et rosés.


L’AOP Cahors est exclusivement réservée à la production de vins rouges tranquilles
Le cépage principal est le Cot N (nom scientifique) ou Malbec N (nom commercial), localement appelé Auxerrois N (70% minimum) ; les cépages complémentaires sont le Merlot et le Tannat.

- décret consultable sur : http://agriculture.gouv.fr/IMG/pdf/AOC_SOMM43.pdf  (p320)
- site internet : www.vindecahors.fr


Les vins des Coteaux du Quercy AOP (AOP depuis le 29/10/2011) comptent aujourd’hui un peu plus de 350 ha de vignes (environ 100ha dans le Lot et 250ha dans le Tarn et Garonne) pour une aire géographique délimitée de près de 400ha répartie sur 35 communes. La production totale annuelle avoisine les 8000hl, dont environ la moitié est produite dans le Lot. L'AOP compte une cinquantaine d'exploitations dont une vingtaine de chais particuliers, une trentaine d'adhérents à la cave coopérative des vignerons du Quercy et 1 Lycée Agri-Viticole (Le Montat). La cave produit en moyenne 20% de la production AOP Coteaux du Quercy.


L’AOP « Coteaux du Quercy » est réservée aux vins rouges et rosés tranquilles. Les vins rosés représentent 10 à 15% de la production totale.

Le cépage principal est le Cabernet franc N (40 à 60%), les cépages complémentaires sont le Cot N, le Merlot N, le Tannat N (20% maxi pour chaque cépage). Le Gamay N (20% maxi) est un cépage accessoire.
- décret consultable sur : http://agriculture.gouv.fr/IMG/pdf/AOC_SOMM44.pdf  (p441)
- site internet : www.vins-coteaux-quercy.fr


Les vins avec Indication Géographique Protégée (IGP) (anciens « Vins de Pays ») regroupent :
• IGP Côtes du Lot : http://agriculture.gouv.fr/IMG/pdf/IGP_SOMM47.pdf  (p23)
• IGP Comté Tolosan : http://agriculture.gouv.fr/IMG/pdf/IGP_SOMM47.pdf  (p89)
• IGP Côteaux de Glanes : http://agriculture.gouv.fr/IMG/pdf/IGP_SOMM47.pdf  (p135)
• IGP Thézac Péricard : http://agriculture.gouv.fr/IMG/pdf/IGP_SOMM47.pdf (p217)

Les surfaces et volumes des vins avec IGP connaissent un véritable engouement depuis le début des années 2000 avec aujourd'hui près de 600ha revendiqués et une production annuelle de 40 à 45000hl.

 

Environ 230 exploitations produisent des vins avec IGP dans le département du Lot, dont 140 chais particuliers et 4 caves coopératives :
• Les Côtes d'Olt, principalement : www.cavedecahors.com
• La cave des vignerons du Quercy : www.vins-coteaux-quercy.fr
• Les vignerons de Rocamadour : www.lesvigneronsderocamadour.fr
• Les vignerons du Haut Quercy (Coteaux de Glanes) : www.coteauxdeglanes.fr

Les cépages autorisés sont :
• vins rouges et rosés : Abouriou N, Alicante Henri Bouschet N, Cabernet franc N, Cabernet-sauvignon N, Cinsaut N, Cot N, Gamay N, Jurançon noir N, Merlot N, Muscat de Hambourg N, Ségalin N, Syrah N et Tannat N. Les vins rouges sont tranquilles et représentent 60% de la production ; les vins rosés peuvent être tranquilles (35% de la production) ou effervescents (anecdotique).
• vins blancs : Chardonnay B, Chenin B, Colombard B, Len de l’el B, Liliorila B, Mauzac B, Sauvignon B, Sémillon B, Ugni blanc B et Viognier B. Les vins blancs peuvent être tranquilles (5% de la production) ou effervescents (anecdotique).

- décret consultable sur : http://agriculture.gouv.fr/IMG/pdf/IGP_SOMM47.pdf  (p23)
- site internet : http://vindepaysdulot.fr


 

B. Les terroirs du vignoble de Cahors

Une étude de terroirs sur l’ensemble de l’aire géographique de l’appellation a conduit à l’identification de 9 terroirs (voir coupe schématique) selon des critères liés à la géologie, la profondeur du sol, l’altitude et la distance par rapport au Lot, ainsi que la situation de pente ou de plateau :

  • les terroirs de zones alluviales :

    • première terrasse alluviale du Lot, T1

    • deuxième terrasse, T2

    • troisième terrasse, T3

    • cône d'éboulis calcaires. T4

  • les terroirs de versants calcaires :

    • versant calcaire,  T5

    • haut niveau de Quaternaire ancien. T6

  • les terroirs de plateaux calcaires :

    • sidérolithique, T7

    • plateau marno-calcaire blanc de l'Oligocène-Miocène, T8

    • plateau calcaire du Jurassique. T9

Les 2/3 du vignoble se situent sur les terrasses alluviales du Lot, l’autre 1/3 sur les versants et plateaux calcaires alentours.
L’étude des 9 terroirs, conduite par la Ferme Expérimentale d’Anglars-Juillac avec une démarche neutre, sincère et honnête, a pour objectifs 1°) d’analyser l’existant, 2°) de mieux connaître les potentialités viticoles des différents terroirs de l’A.O.C. Cahors pour le cépage Cot, ainsi que le comportement de la vigne sur ces terroirs, et 3°) de valoriser ces connaissances par la mise en place d’itinéraires technologiques, agroviticoles et œnologiques appropriés à chaque terroir : souci de valorisation directe des résultats auprès des viticulteurs permettant d’amener chaque parcelle à son optimum qualitatif. Neuf parcelles représentatives des 9 terroirs viticoles de l’A.O.C. ont ainsi été identifiées.

Des fosses pédologiques ont été ouvertes sur chaque parcelle, permettant une description détaillée du profil de sol avec analyses physico-chimiques des différents horizons et une description du profil racinaire. Une étude de la fertilité biologique des sols a également été entreprise (analyse de la matière organique, études microbiologiques). Dans chaque parcelle, un rang de référence est suivi chaque année, avec un comptage des grappes avant éclaircissage, un éclaircissage manuel début véraison (8 grappes par souche pour homogénéiser les rendements des 9 parcelles terroirs), 3 à 4 contrôles de maturité, des vendanges manuelles, des micro-vinifications en cuve de 100L (protocole identique pour chaque terroir) et enfin, une dégustation des vins à l’aveugle (vins jeunes, sans élevage, 8 à 10 mois après la récolte représentant la « matière brute » de chaque terroir).


L’étude montre qu’il existe des terroirs qualitatifs aussi bien sur les terrasses alluviales du Lot que sur les causses, et que les facteurs « épaisseur du sol » et « régularité de l’alimentation hydrique » ont une influence prépondérante par rapport au facteur « nature chimique du sol » (acide ou calcaire) pour définir la qualité des terroirs. L’étude montre également l’importance des micro-climats résultant de la topographie du vignoble, en particulier ceux liés aux méandres du Lot, abrités des vents.

Tous les résultats de nos recherches et expérimentations conduites sur les terroirs viticoles de l'appellation Cahors sont présentés sur place sous forme de posters.

Posters imprimés par ExpoZimages.fab

2 rue des frères Wright - 78960 Voisins-le-Bretonneux
Tél. : 01 30 44 25 84 - Fax : 01 30 44 27 89
Contact : Jean-Baptiste HARMEY (Port : 06 32 41 95 57)
jb.harmey@wanadoo.fr
www.expozimages-fab.com